25/05/2010

Contreverse, une jolie exposition sur la photo

Souvent les expositions thématiques ne nous apprennent que peu de choses. Si les titres peuvent faire rêver on redescend souvent de son nuage une fois dans l'accrochage.
La Mélancolie de Jean Clair ou plus récemment Dead line au musée d'art moderne de la ville de Paris étaient de vraies déceptions. Si ces expositions permettaient de découvrir ou revoir de belles pièces, le traitement des sujets restaient plus que superficiel.


L'exposition Controverse, montée par le musée de l'élizée de Lausanne, réussit habilement à sortir du simple catalogue d'exemples pour questionner à travers l'idée des grandes controverses les propriétés même de la photographie.
Les textes qui accompagnent les œuvres sont suffisamment courts pour qu'on puisse tous les lire et suffisamment intéressants pour qu'on ai envie de les lire. Bien sur on n'évitera pas dans cette brève histoire de la photographie des moments purement anecdotiques mais dans l'ensemble on en sort avec des questions passionnantes.
Quelle différence entre photo de reportage et photo d'art ?
Quelle est l'importance du vrai ? 
(question intimement liée à la première, si le photographe est artiste alors ce n'est que la puissance symbolique de l'image qui compte, alors que s'il n'est que journaliste le trucage est impardonnable, voir la polémique lié à la photo de Capa du révolutionnaire espagnol).

A coté de ces questions sont aussi présenté les problèmes liés au droit d'auteur, qui possède quoi ? Entre le photographe, le photographié, le diffuseur, celui qui se réapproprie l'image ... (j'ai été surpris de découvrir que Koons avait perdu un procès contre un photographe dont il avait repris le motif pour une sculpture).

Bref une belle exposition, certes très didactique mais bien construite et qui dont la réflexion repose sur des photographies de très belle qualité.