10/06/2010

Multiple matters

Une exposition entièrement dédiée à l'estampe contemporaine. Tout est très bien réalisé, toutes les techniques d'impression sont représentées, des plus anciennes aux plus contemporaines mais peu de choses sortent du lot. Toutes les pièces sont des grands formats et l'accrochage est nul, dans le sens où le travail curatorial ne propose jamais une nouvelle lecture de l'œuvre...
J'ai quand même pris quelques photos...

Une gravure qui m'a touché. Andrea Serafini
Deux sérigraphie que j'aurai aimé faire moi... (je retrouve plus le nom de l'artiste)
Et pour finir des affiches tirées en offset de Klaus Staeck (pour nos amis non germanophones le texte de la première affiche : un peuple qui a de tel boxeurs, footballers, joueurs de tennis et cyclistes n'a vraiment pas besoin de se préoccuper de ses universités)

Au final le catalogue est presque mieux que l'expo, et, coup de bol on peut le consulter sur internet ici.