28/01/2011

festival d'Angoulême, vivement l'année prochaine !


































Accueilli à la gare par les scientologues d'un coté (ou les témoins de Jéhova ?) et les sbires de Ségolène distribuant des sachets cadeaux de la part de la région Poitou Charente, je savais que le festival de la BD d'Angoulême serait une bonne expérience.
J'y étais en qualité d'auteur pour le lancement du Coltin Grafik n°4. Siranouche (l'éditrice) a eu un stand dans le coin "Bd alternative", ce qui sonne super cool et underground mais veut en fait dire qu'on est au fond à coté des sandwichs. Mais bon à coté des stands super productions des majors de la bande dessinée c'est effectivement ça être underground...
Au final cette mauvaise situation géographique (cumulé à mon état de célébrité frisant le zéro absolu) ne m'aura pas empêché de faire une petite vingtaine de dédicaces durant une journée où j'ai alterné présence au stand et promenade dans la ville et les différentes bulles du festival.
Au final une journée vraiment sympa, dans une jolie ville, un festival vraiment cool avec une ambiance très chaleureuse... je compte bien y revenir.